En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.
Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/
J'accepte

Les infections saisonnières : l'hiver est de retour ! Symptômes et Traitements.

Les infections saisonnières : l'hiver est de retour ! Symptômes et Traitements.

À propos des infections saisonnières

« Il n’y a plus de saisons », n’avez-vous pas entendu ce leitmotiv ? Et pourtant arrive celle des infections saisonnières : rhinite, rhino-pharyngite, bronchites, sinusites, otites, gastro-entérites et bien sûr la grippe.

On peut toujours se prémunir mais chacun sait bien qu’en cette saison de transition, rares sont ceux qui vont y échapper !

Bonjour écharpes, bonnets, cagoules, manteaux, gants, pluie, neige et vent ! Au revoir douceur et luminosité, voilà revenu le temps des nez qui coulent, des gorges qui brûlent, des toux. Salut virus et bactéries !

Pourquoi à l’automne ?

Les conditions de vie changent :

  • Proximité : les enfants, les étudiants ont été séparés pendant toute la période estivale, ils sont à nouveau ensemble dans les classes, les cantines, les transports en commun. Quoi de mieux que ces lieux pour se transmettre des micro-organismes !
  • Baisse des températures : l’humidité augmente, les écarts de température d’un endroit à un autre sont plus marqués en fonction des modes de chauffage.
  • Les virus sont plus présents dans l’air.
  • Notre système immunitaire est-il aussi efficace ? Certains avancent une diminution de l’efficacité de notre système immunitaire en cette période de l’année.

Quels sont les moyens de prévention ?

  • Le lavage des mains à l’eau savonneuse fréquemment ou en cas d’impossibilité avec une solution hydro-alcoolique.
  • Se couvrir le nez, la bouche en cas de toux et d’éternuement.
  • Utiliser des mouchoirs jetables.
  • La vitamine C est toujours d’actualité, attention cependant aux doses utilisées, elle favorise la formation d’oxalate dans les urines et donc augmente le risque de colique néphrétique.
  • Le port du masque si on est malade.
  • Ne pas serrer la main, ne pas s’embrasser.
  • La phyto-aromathérapie.
  • Les vaccinations.

Quels sont les symptômes ?

Ils vont du simple encombrement nasal, aux picotements de la gorge, aux crachats, en passant par les maux de tête, les courbatures, la fièvre et les troubles digestifs. La sphère ORL donne parfois l’impression de n’être plus qu’inflammation et sécrétion ; le bas appareil n’est pas en reste avec des sensations de brûlure, d’encombrement, de toux et même une gêne respiratoire.

Les tableaux sont multiples et variés prenant un peu de chaque signe ou plusieurs signes avec des intensités différentes.

NUSTYPROTECT

Quels sont les éléments à surveiller ?

Sachant que les signes de gravité ne sont pas forcément spécifiques, il faut bien sûr surveiller la fièvre et son évolution chez l’enfant mais aussi chez l’adulte. Les symptômes doivent s’amender progressivement mais dans le cas particulier de la grippe, l’évolution se fait sur une période assez longue et la récupération peu prendre jusqu’à 3 ou 4 semaines.

L’aggravation d’un signe particulier, l’apparition d’un nouveau symptôme doivent faire l’objet d’une consultation sans délai. Votre praticien de santé vous conseillera la conduite à tenir, il vous a vu, il vous connaît et il est au courant de l’évolution des différentes épidémies.

Quels traitements ?

Les petits moyens ne doivent pas être négligés comme le lavage des fosses nasales, les fumigations et le repos qui est indispensable dans certains cas. Bien aérer sa chambre même si quelques minutes suffisent et surtout ne pas surchauffer.

La phyto-aromathérapie rend de grands services.

La kinésithérapie dans certaines formes cliniques.

Les antibiotiques ne sont d’aucun secours dans les infections virales, les infections bactériennes relèvent de ce traitement qui ne doit se faire qu’après un avis spécialisé.

Affrontez l’hiver avec sérénité, gardez le sourire et le moral, c’est très bon pour le système immunitaire.

Le service client et les conseillers scientifiques du laboratoire NUSTYL sont à votre disposition pour toute explication ou information complémentaire. N’hésitez pas à nous contacter au 01 70 36 45 67 ou par mail info@nustyl.com