En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.
Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/
J'accepte

Fiche santé : la gastro-entérite

Fiche santé : la gastro-entérite

Fiche Santé : gastro-entérite

La gastro, la diarrhée, la gastro-entérite, la turista, toutes ces affections fréquentes en cette saison que nous désignons souvent sous le même vocable « la gastro » recouvrent et peuvent recouvrir des entités très différentes de la plus banale aux plus graves.

Voici quelques éléments à garder en mémoire et conduites pratiques qui pourront vous aider en attendant l’éventuel avis d’un professionnel de santé.

Souvent la gravité potentielle dépend d’une part de la pathologie en cause mais aussi du terrain ; les enfants et surtout les nourrissons étant particulièrement fragiles ; l’agent causal doit aussi être pris en compte dans la prise en charge, que ce soit un virus, une bactérie ou un micro-organisme parasitaire.

La gastro c’est quoi ?

Des troubles digestifs variés associant éventuellement des douleurs, de la diarrhée, des vomissements, de la fièvre et des sensations générales comme des maux de tête ou une sensation de fatigue intense. Il faut surveiller l’éventualité de l’apparition de signes de déshydratation.

La contamination peut se faire par intoxication alimentaire ou par contact direct avec une personne malade ou un objet contaminé, d’où l’importance des mesures préventives.

PROBIOSTYL

Quel est le risque ?

En dehors du risque infectieux, c’est surtout la déshydratation qu’il faut craindre chez le nourrisson et le jeune enfant. Bien sûr avec la mise en route du traitement, la persistance des signes doit alerter.

Les éléments de surveillance ?

La fréquence des selles, des vomissements, la présence de sang, les douleurs, la diurèse, la fièvre bien entendu mais chez le nourrisson le poids est également un élément essentiel, ainsi que son comportement. Dans le doute, en pédiatrie, le recours à un avis spécialisé est conseillé, une hospitalisation brève est possible pour passer le cap aigu.

Comment s’y prendre ?

Il faut être préventif ! Le lavage des mains est essentiel, les bonnes pratiques de préparation et de conservation des aliments aussi.

Les mesures hygiéno-diététiques sont fondamentales, très peu de substances ont prouvé qu’elles avaient une action.

La base du traitement repose essentiellement sur la réhydratation orale si elle est possible, l’utilisation de préparation pour liquide de réhydratation est conseillée. Le régime sera le plus simple possible, certains conseillent même la mise au repos digestif.

En phytothérapie on conseille des tisanes et des décoctions qui aident aussi à la réhydratation : que ce soit la mélisse, la menthe, le chêne, la sauge, l’éventail est large.

Après un avis médical, l’utilisation de probiotiques est possible.

Le service client et les conseillers scientifiques du laboratoire NUSTYL sont à votre disposition pour toute explication ou information complémentaire. N’hésitez pas à nous contacter au 01 70 36 45 67 ou par mail info@nustyl.com