chat icon
Notre service client et nos conseillers scientifiques sont à votre écoute du lundi au vendredi de 8h30 à 17h00 au 01 70 36 45 67.
France
International FR EN
Laboratoire NUSTYL
Laboratoire NUSTYL
A l'achat de 3 produits, recevez une trousse en cadeau !

Être « sédentaire » vient du latin sedere qui signifie « être assis ». L’Organisation mondiale de la Santé définit la sédentarité comme « l’état dans lequel les mouvements sont réduits au minimum et la dépense énergétique est proche de celle de repos. » Ce terme en français, recouvre deux notions : la sédentarité individuelle, celle qui nous intéresse ici et la sédentarité de groupe qui fût une évolution des groupes humains primitifs.

«  Les recommandations mondiales en matière d’activité physique pour la santé (selon l’OMS) conseillent de marcher 10 000 pas par jour. Cet objectif est surtout une stratégie pour promouvoir l’activité physique des adultes, car le nombre de pas à obtenir au quotidien peut varier selon l’intensité de l’activité. »

Les statistiques, les études récentes c’est bien, mais il suffit d’interroger votre entourage et vos ainés pour comprendre que notre mode de vie a totalement changé en quelques décennies.

VitaginsengMise au point historique : autrefois l’homme avait un mode de vie basé principalement sur la chasse, la pèche et la cueillette. Pendant la Préhistoire, il a été nomade durant tout le Paléolithique et le Mésolithique. Ses journées étaient alors rythmées par la recherche et la préparation de la nourriture, la fabrication d’outils pour la chasse ou par d’autres activités quotidiennes telles que l’aménagement de son abri, les soins apportés à sa famille, etc. Au Néolithique, l’homme invente l’agriculture, l’élevage et de nomade il devient sédentaire, puisque son mode de vie lui impose de se fixer dans un lieu pendant au moins quelque mois. Avec le développement de la métallurgie à l’âge du Bronze (vers 2200 av. J.C), vont apparaitre des spécialités, c’est-à-dire des artisans qui du fait de la complexité de leur activité n’exercent qu’un seul type de travail (mineur, forgeron). Des nouveaux outils font leur apparition pour le travail du bois et de la terre. C’est l’âge de la pierre polie.

Reprenons le cours de l’histoire : au XXème siècle, l’industrialisation et la mécanisation ont bouleversé nos modes de vie. Progressivement la part de nos gestes et d’efforts que nous devions jadis effectuer quotidiennement a considérablement diminué tant dans nos activités professionnelles que personnelles.

L’avènement de la roue, il y a plus de 5000 ans, a  révolutionné les transports et les communications. Lorsque l’automobile est apparue, le transport routier s’est peu à peu développé pour devenir un outil indispensable de nos jours. Il reste aujourd’hui le mode de transport le plus utilisé par l’homme.

Notre recours aux transports en commun et à la voiture, aux ascenseurs et autres tapis roulants que nous utilisons systématiquement ne concourent pas à notre lutte contre la sédentarité. Les écrans tels que : la télévision, l’ordinateur ont envahi nos vies, ainsi que  les réseaux sociaux sur smartphone, les consoles de jeux sont devenues nos compagnons de loisirs préféré mais aussi nos meilleurs ennemis… Tout cela va aussi dans le mauvais sens.

A l’ère des nouvelles technologies, ou sont donc passé les ouvriers et les travailleurs des champs? Le monde du travail est désormais composé de « soldats » vêtus de chemise, veste, cravate assis devant leurs ordinateurs et effectuant leurs tâches quotidiennes. Tout dans la société a été repensé pour que le travailleur, quel que soit sa place dans la hiérarchie, ait tout ce dont il ait besoin sans grand effort physique.

Notre mode de vie moderne a évolué durant ces dernières décennies : les occasions de bouger se sont considérablement réduites, tandis que notre alimentation a changé pour donner place à des aliments industriels de plus en plus gras et sucrés. Or, une alimentation inadéquate et une activité physique insuffisante représentent les principaux facteurs de risque de maladies chroniques, telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires, l’obésité, l’hypertension et certaines pathologies cancéreuses.

Voici quelques conseils pour lutter contre ce fléau qui est omniprésent dans notre société :

  • Prenez l’escalier plutôt que l’ascenseur.
  • Marchez pour les trajets courts et laissez la voiture au garage.
  • Sortez votre chien plus longtemps que d’habitude.
  • Descendez un arrêt de bus ou de métro plus tôt.
  • Accompagnez les enfants à l’école à pied.
  • Le soir, profitez des derniers rayons de soleil pour jardiner.
  • Allez marcher 15 minutes lors de la pause de déjeuner.
  • Vous pouvez aussi vous dépenser plus chez vous et au travail. Organisez-vous pour avoir à vous mettre debout le plus souvent possible, en évitant de tout avoir à portée de main, en faisant plusieurs allers-retours pour porter les choses d’une pièce à l’autre.

Il est important d’essayer de maintenir un poids stable , sachez respecter la répartition de vos nutriments dans vos repas. Il est conseillé d’avoir 3 repas par jour qui permettent à la personne de garder un rythme alimentaire et un équilibre de santé à long terme, nécessaire à un état d’esprit sain et harmonieux.