Notre service client et nos conseillers scientifiques sont à votre écoute du lundi au vendredi de 8h30 à 17h00 au 01 70 36 45 67.
France
International FR EN
Laboratoire NUSTYL
Laboratoire NUSTYL
A l'achat de 3 produits, recevez une trousse en cadeau !

Hydratez – vous particulièrement en ces périodes de fortes chaleurs

Il faut savoir faire la différence entre un banal érythème et une brûlure plus grave avec des cloques. Dans tous les cas il faut être préventif d’autant que l’effet du soleil sur la peau est cumulatif au cours des années accélérant son vieillissement et l’éventuelle survenue de cancers cutanés.

Se protéger et surtout protéger les enfants avec des applications répétées de produits adaptés mais aussi avec des vêtements conçus à cet effet et que vos enfants garderont dans l’eau.

Ne pas oublier la protection des yeux !

Quelques pathologies :

La lucite estivale bénigne qui touche la partie supérieure du tronc et des bras et qui à la caractéristique de se calmer à l’ombre. Elle nécessite un traitement préventif, il est bien entendu trop tard si vous êtes déjà arrivé, puisqu’il doit être commencé 15 jours avant l’exposition.

Garder à l’esprit les photo-toxicités :

  • Dermite des près
  • Dermite des parfums
  • Le mélasma ou masque de grossesse
  • Les crèmes anti-inflammatoires à base de ketoprofène
  • Certains médicaments cardio-vasculaires ou antibiotiques par exemple

Les piquants

Ils piquent et les araignées mordent !

Les hyménoptères peuvent entrainer des réactions gravissimes, attention en cas des réactions même banale il faut consulter et se faire désensibiliser. Une source de chaleur est efficace sur le venin qui est thermolabile, ne remplacer pas la piqure par une brûlure ! La mode est en ce moment au frelon qui envahit notre pays d’une façon inquiétante de même que le moustique tigre qui, vecteur de maladie, s’est répandu partout sur notre territoire.

Si vous allez à la campagne pensez à prendre un tire-tique et en cas d’érythème il est préférable de consulter, enfin les chenilles processionnaires peuvent vous réserver un accueil désagréable en forêt et sous les pins.

La plage n’est pas exempte de danger, les vives vous attendent cachées dans le sable, leur venin est aussi thermolabile, avant de plonger dans les eaux transparentes de la méditerranée vérifier l’absence de méduses. Penser à toujours porter des chaussures de protection lors des bains et enfin attention aux oursins.

 Les mycoses

Elles se propagent grâce à l’eau stagnante, vérifier vos orteils 3 et 4 espaces si vous avez une démangeaison avec une rougeur. Il faut appliquer un traitement.

Les IST

Attention les vacances sont propices aux rencontres, la prévention est toujours d’actualité lors des contacts sexuels.

Les infections sexuellement transmissibles sont plus fréquentes l’été, il faut se protéger d’autant que certaines bactéries responsables sont devenues résistantes aux traitements antibiotiques.

Ne surtout pas penser que les traitements ont résolu le problème sur SIDA !