Notre service client et nos conseillers scientifiques sont à votre écoute du lundi au vendredi de 8h30 à 17h00 au 01 70 36 45 67.
France
International FR EN
Laboratoire NUSTYL
Laboratoire NUSTYL
A l'achat de 3 produits, recevez une trousse en cadeau !

Définition et histoire

Avant d’en parler mieux vaut le définir et c’est là que les difficultés commencent. Des courants de pensées s’affrontent, l’un prétend que le sport a toujours existé, l’autre que c’est une invention relativement récente du XIX siècle anglais.

On se heurte également à une définition et un périmètre, la chasse est-elle un sport ? Le coureur de Marathon avait-il conscience qu’il faisait du sport ? Les gladiateurs étaient-ils des sportifs ?

Pour le dictionnaire, et nous nous limiterons à cette définition, c’est une activité physique visant à améliorer sa condition physique dans le cadre d’un ensemble d’exercices physiques se présentant sous forme de jeu individuels ou collectifs, donnant généralement lieu à compétition, pratiqués en observant certaines règles précises.

Dans les livres d’histoire on présente souvent comme une certitude  l’origine grecque du sport et l’on évoque les jeux Olympiques antiques, dans le même ordre d’idée toutes les fouilles des cités du monde Romain nous montrent des installations à caractère sportif. Il faut remettre tous ces évènements dans leur contexte historique et culturel de même que les autres traces antiques de pratiques sportives. Ces activités étaient réservées aux élites et la plupart des habitants d’une contrée à l’époque luttaient pour leur survie au quotidien et une activité sportive n’aurait pas été envisagée.

Quelques évocations

Philippidès : célèbre messager Athéniens lors de la bataille de Marathon qui aurait apporté la nouvelle aux athéniens.

La Soule serait l’ancêtre du rugby et était pratiquée en France au Moyen-Age

A la renaissance, le Roi Henri II perd la vie après un tournoi, blessé par un éclat de lance, le chirurgien Ambroise Paré ne pourra rien pour lui.

Le Jeu de Paume pratiqué dans une salle parisienne donnera à Mirabeau l’occasion de sa célèbre formule.

Plus près de nous : le tennis moderne, le foot, le cyclisme ont considérablement changé au XXème siècle notamment en raison de la professionnalisation du sport.

Quelques noms célèbres

  • Pierre de Coubertin
  • Les Mousquetaires Lacoste
  • Les maillots jaunes (Jacques Anquetil, Eddy Merck)

A quel âge :

Il n’y a pas d’interdiction de principe mais c’est une question de bon sens et d’évolution de l’enfant. Certains sports tout de même sont déconseillés en raison des contraintes musculo-tendineuses ou osseuses comme l’haltérophilie par exemple qui est déconseillée avant 12 à 14 ans selon l’évolution physique de l’enfant.

En général les clubs sportifs proposent des initiations aux « poussins » dès l’entrée en école maternelle ou primaire.

Jusqu’à quel âge ? Il n’y a pas de limite, sauf celle de nos muscles et de nos articulations, il faut bien entendu adapter en fonction de la technique acquise et du risque inhérent à la pratique, le sport en salle est souvent plus sécurisant qu’en extérieur comme pour le cyclisme qui comporte des risques liés à la pratique sur route.

Pour tous ! Pour qui ? 

Le sport est bon pour le moral il est même addictif selon certains.

Il est bon pour la condition physique et dans les maladies métaboliques ou l’hypertension artérielle, il fait partie des mesures d’hygiène de vie à respecter en participant au traitement.

Les sports individuels inconvénients et avantages :

Pour certains, le sport est l’école de la Vie !

Les sports collectifs ont pour avantages d’apprendre la notion d’équipe, de solidarité, et de créer des liens.

Les sports individuels conviennent mieux à certains mais même dans ces sports on peut retrouver la notion d’équipe comme par exemple en escrime ou au tennis etc….